Zaledna vojaška oblast v zahodnih predelih Slovenskega Primorja

Avtor(ji): Požun, Lojze
Jezik: slovenski
Vrsta gradiva: Besedilo
Leto: 1958
Založnik(i): Muzej narodne osvoboditve LRS, Ljubljana
Soavtor(ji): Milan Bevc (odgovorni urednik)


  • Podroben opis

    Da bi podprl delo vojaške in politične oblasti narodnoosvobodilne borbe na. osvobojenem ozemlju, je Glavni štab NOV in POS po odredbi vrhovnega komandant a NOV in POJ vzpostavil 13. septembra 1943 v zaledju operativnih enot na Dolenjskem šest področnih komand, ki so jih po organizacijskih izkušnjah že 7. oktobra 1943 združili v tri po, več političnih okrožij obsegajoča področja. Organizacijski odsek pri Glavnem štabu je poslal novopostavljenim zalednim oblastem naslednja navodila: Komando področja postavlja, imenuje in ji neposredno poveljuje Glavni štab NOV in POS. Le-ta postavi komandant a področja, odgovornega za delo vseh organov vojaških oblasti v zaledju, namestnika komandanta, ki vodi tudi ekonomski odsek, ter pomočnika komandanta, ki vodi politično delo in je obenem predsednik vojaškega sodišča. Glavni štab daje področju na razpolago predvsem ljudi, ki niso sposobni za službo v operativnih enotah.


  • Vsi metapodatki
    • dcterms:identifier http://hdl.handle.net/11686/4590
    • dcterms:title
      • Zaledna vojaška oblast v zahodnih predelih Slovenskega Primorja
    • dcterms:alternative
      • Les autorites militaires de l'arriere dans les regions occidentales du littoral Slovene
    • dcterms:creator
      • Lojze Požun
    • dcterms:subject
      • Primorska
      • vojaška uprava
      • druga svetovna vojna
      • NOB
      • NOV in POS
      • 1943 - 1945
      • Primorska
      • Military administration
      • Second World War
      • National Liberation War
      • 1943 - 1945
      • National Liberation Army
    • dcterms:abstract
      • Afin de contribuer a raccomplissement des taches imposees par la lutte deliberation nationale en territoire libere, retat-major de 1'Armee de Liberation et desDetachements partisans de Slovenle commenea en automne 1943 a etablir, a rarrieredes unites d'operations, des unites des autorites militaires de l'arriere s'etendant aplusieurs districts politiques — commandements de territoires de guerre, commandementsde ville suibordonnes aux premiers et gardes partisanes. Ces autorites oupouvoirs militaires avaient pour mission de decharger les unites combattantes destaches militaires de 'rarriere: proceder a la mobilisation pour TArmee de Liberation,s'occuper du ravitaillement. de Tequipement et de la repartition des troupes, installerdes ateliers militaires, organiser les travaux publics, le service sanitaire del'arriere, les communications, le service d'information, la justice militaire, maintenirI'ordre et collaborer avec les Comites de liberation nationale et les Comites du Frontde liberation. Ces autorites militaires de l'arriere etaient avant tout formees d'hommesphysiquement inaptes au service arme. Les commandements de territoire, deville et les gardes partisanes etaient organises militairement, mads leurs membresportaient des insignes les distinguant de 1'armee active.Apres la creation des divisions de Gorica et du Triglav (6 octobre 1943) les autoritesmilitaires de l'arriere furent egadement organisees dans le Littoral Slovene(22 octobre 1943). Dans le seoteur du detachement Briško-Beneški (Brda-Venetie) etTolmin supprime, on etablit comme autorites de l'arriere de la division de Gorica,le commandement de territoire de Tolmin avec les commandements de ville de Kobarid,Sovodnje en Venetie, Šmartno dans les Brda et Selo pres Tolmin; dans leseoteur du detachement Idrija-Dolomites supprime, on etablit comme autorites del'arriere de la division du Triglav le commandement de territoire l'Idrija avec lescommandements de ville de Cerknpi Vojsko^ Čepovan, Črni vrh pres Idrija et Ziri.Ces deux territoires, Idrija et Tolmin, avaient a peine commence leur activiteque, en raison de l'offensive allemande de novembre dans la region de Tolmin, retat -major de la III ezone d'operations »Alpska« supprima l'un apres l'autre les commandementsde ville en novembre et decembre 1943 et retablit le detachement Bri-ško-beneški (24.decembre 1943). A la fin de janvier 1944, le territoire d'Idrija futegalement supprime et ses troupes rattachees au detachement Dolomites—Idrija—Tolmin retabliTandis que la Section du IXe Corps s'occupant de l'arriere creait des mars 1944deux territoires de guerre' de l'arriere, Idrija et Vipava, on ne retablit le territoirede Tolmin avec les commandements de ville Tolmin, Kobarid et Kojsko qu'au debutde juillet 1944. De nouvelles circonstances amenerent a la mi-aout la reorganisationdes autorites de Tarriere: le territoire de Vipava devint le territoire de Gorica avectrois commandements de ville; le territoire d'Idrija en eut trois; le territoire deguerre de Tolmin devint le territoire de Kobarid auquel on adjoignit, outre les troiscommandements de ville qu'il avait dej a, celui de Breginj et, dans le courant deseptembre, les commandements de Bovec, Št. Peter et Pulfero (Podbonesec); cedernier fut rattache a celui de Št Peter a la fin d'octobre. Les forces du territoirede guerre de Tolmin etaient de 500 a 800 hommes.Les territoires de guerre avec leurs sections, les commandements de ville subordonneset les gardes partisanes etaient responsables de leur activite devant lesautorites de guerre du IX« Corps (avant juin 1944, devant la Section du IXe Corpss'occupant de l'arriere).La section economdque s'occupait du ravitaillement non seulement des troupesde l'arriere mais aussi des autres unites militaires et des groupes de passage surson territoire. Elle se procurait des vivres par rintermediaire des commissions economiques locales ou directement chez I'habitant. Son importance etait considerablepour le passage du ble et autres denrees provenant du Frioul et leur transport surl'autre rive de la Soča jusqu'au IXeCorps.La section de mobilisation prenait soin d'amener de nouvelles forces a I'Armeede Liberation. Elle organisait des commissions de recrutement qui examinaient lesarrivants et les repartissaient selon leurs aptitudes dans I'Armee active ou celle derarriere ou bien dans les compagnies • de travail des commandements de ville; lesinaptes etaient renvoyes dans leurs foyers.' La section sanitaire organisait le service sanitaire a I'arriere et assurait egalementdes soins a la population civile, surtout jusqu'a I'automne de 1944; apres cettedate, les organes des pouvodrs populaires commencerent a s'occuper du service sanitairepour la population civile.La section judiciaire faisait rendre la justice sur son territoire; le service deprocureur du territoire de guerre de Tolmin et le tribunal militaire de ce meme territoirecommencerent a fonctionner en aout 1944; jusqu'alors, leurs forictions avaientete remplies par le tribunal de detachement du detachement Briško-beneški. Enaout 1944, le tribunal militaire de territoire prit le nam de Senat du tribunal militairedes autorites de guerre du IX« Corps au territoire de guerre de Kobarid.Le centre d'information aux commandements de ville organisait d'autres centresqui avaient leurs points d'mformation. Independammant des autres reseaux d'informationpartisans, ils cherchaient des sources meme dans les positions ennemdes. II yavait encore trois points d'informations dans la plaine du Frioul et trois dans lavallee de la Soča, de Gorica a Kobarid.Le centre de propagande organisait des meetings, des fetes, des cours de langueSlovene; il colportait les feuilles partisanes et recherchait des correspondants pources memes feuilles. Les centres techniques de polycopde locaux et de territoire servaientde. puissants contrepoids a la propagande ennemie, surtout a la propagandedes domobranci. Le centre de propagande publiait urn radio-journal et des tractstires generalement a 1000 exemplaires et meme a 2000 pour les feuilles billingues.La section technique surveillait 1'etat des routes, des ponts, des voies ferreeset preparait clandestinement du materiel pour d'eventuelles reparations.La section des communications avait la haute main sur toutes les voies de communicationet organisait des transports directs ou par etapes sur son territoire.Les commandements de ville avec leurs gandes partisanes ačcomplissaient dansleur secteur les missions que leur confiait le Commandement du territoire de guerrede Kobarid.

    • dcterms:publisher
      • Muzej narodne osvoboditve LRS, Ljubljana
    • dcterms:contributor
      • Milan Bevc (odgovorni urednik)
    • dcterms:date
      • 1958
    • dcterms:type
      • Text
    • dcterms:source
      • SISTORY:ID:8
    • dcterms:language
      • slv
    • dcterms:isPartOf